Equipe Artistique et Technique

Direction artistique et mise en scène : Gaëtan Levêque (France)
Assistant à la mise en scène et à la chorégraphie : Cyrille Musy (France)
Artiste référent danse Guadeloupe : Jean Claude Bardu (Guadeloupe)
Composition musicale : Bertrand Landhauser (France)
Création Lumière : William Leclercq (Guadeloupe)
Interprétation : 10 artistes sur le plateau

image_antipodeequipeA

Danseurs : Jessy Duhamel (Guadeloupe), Makerson François (Haïti), Ronny Young alias Crush (Grenade), Richard Ambroise (Sainte-Lucie)

Artistes de cirque : Justine Berthillot (France), Maël Tebibi (France), Basile Forest (France), Victoria Belem Martinez (Argentine), Fabian Wixe (Suède)

Chanteurs : Leedyah Barlagne (Guadeloupe) et Richard Ambroise (Sainte-Lucie)

 

A LA MISE EN SCENE

Co-directeur artistique du collectif A.O.C (Appellation d’Origine Circassienne), GAËTAN LEVEQUE a été diplômé du Centre National des Arts du Cirque de Châlonsen-Champagne en 1999 avec des spécialisations en trampoline et portés acrobatiques.
Avec le collectif A.O.C qu’il crée en 2000, il mène des laboratoires de recherche, des soirées Carte blanche et participe à la création des spectacles Un dernier pour la route (2014), Les vadrouilles (2012), Autochtone (2009), Je suis un sauvage (2008), Question de directions (2004), La syncope du 7 (2001) et K-Boum (2001). Gaëtan a également travaillé avec d’autres compagnies dont Générik vapeur, l’Ensemble Télémaque et la cie Fattoumi Lamoureux (« Vita Nova », CNAC, 1999).Il sera prochainement accueilli au Plus Petit Cirque du Monde pour la création de Foi 2.0 et mettra en scène le spectacle de sortie de la 28ème promotion du CNAC.

image_antipodeequipe1AIntuitif, GAËTAN LEVEQUE s’emploie à laisser la scène exister sans crainte des silences, à en faire un espace décloisonné d’où jaillit une alchimie entre les artistes.
Il s’attache à développer la présence scénique des artistes et travaille sur la dualité entre le groupe et l’individualité. Il met également ses talents d’acrobate au service de nombreuses performances et créations.
Engagé à 2 reprises sur des projets européens initiés par le Plus Petit Cirque du Monde en partenariat avec Métis’Gwa, il a mis en scène, en collaboration avec le chorégraphe Eric Mezino, le projet Hip Cirq Europ’ (2012-2014) accueilli en France métropolitaine et en Guadeloupe (L’Art­chipel et Palais des Sports de Gosier), en Belgique, en Finlande, en Irlande du Nord ainsi qu’aux Pays-Bas. Il a poursuivit en 2014 le travail initié avec Hip Cirq Europ’ avec des artistes et partenaires à Madagascar, en France, au Chili et dans les Caraïbes. Une recherche internationale qui a permis d’aboutir à la création Franco-Caribéenne «Antipodes».

 

CyrilleCYRILLE MUSY se passionne très tôt pour les arts martiaux, l’acrobatie, le trampoline et la danse hip-hop. Autant de disciplines explosives, à haute tension où se libèrent énergie vitale et créativité des formes, au service d’une esthétique fusionnant danse, cirque et théâtre physique.
Formé au Centre National des Arts du Cirque en tant que porteur, acrobate et trampoliniste, Il est l’un des membres fondateurs du Collectif A.O.C (La Syncope du 7, Question de Directions, etc.) et signe sa première mise en scène avec K’Boum (en 2001). Il travaille également pour les chorégraphes Philippe Decouflé (Triton 2ter), Kader Attou (Hip Hop-Opéra), Sébastien Lefrançois (Roméos et Juliettes) et Mathurin Bolze (A Bas Bruits). En 2008, il co-écrit (avec François Berdeaux) et interprète le solo Ma Vie, Mon Œuvre, Mon Pédalo. En 2011 et 2012, il signe avec Sylvain Décure la mise en scène des spectacles des écoles nationales des arts du cirque de Rosny-sous-Bois (Clan) et de Bruxelles (Tchinnn). En 2013, il fonde la Compagnie Kiaï, créé les Performances Artistiques Tout Terrain, Off et Cri.

 

REFERANT ARTISTE DANSE GUADELOUPE

BarduDanseur chorégraphe, JEAN-CLAUDE BARDU s’est questionné sur les orientations et l’avenir de la danse Ka, danse identitaire de son île. Sa formation, incontestablement éclectique, lui a permis de percevoir à travers tous les styles qu’il pratique, des liens allant du primitif à la modernité en passant par la danse de la rue. Pour développer son travail et son style, Jean Claude a entrepris depuis de nombreuses années un voyage initiatique où il s’interroge. L’origine… Le premier geste, le plus ancien ; plus tard, les autres qui émergent…Jean-Claude Bardu recherche une gestuelle pouvant exprimer de nouveaux mouvements, de nouveaux gestes fondateurs tissant un lien entre hier, aujourd’hui et demain. Son style JAK, mélange de Jazz, d’ Africain et de Gwo-Ka, propose une danse traditionnelle ouverte sur autre chose, sans qu’elle soit dénaturée pour autant, une fusion des formes et des styles.

 

A LA COMPOSITION MUSICALE

1Compositeur, comédien, musicien de cirque, BERTRAND LANDHAUSER s’est formé dans les conservatoires, au Centre International de Recherche Musicale (CIRM-Nice), à l’école de théâtre Philippe Gaulier, et bien sûr… en jouant dans la rue, les théâtres et les chapiteaux !
Sur scène au trombone dès l’âge de onze ans, il a depuis tourné avec de nombreuses compagnies de cirque contemporain ou de théâtre comme le Cheptel Aleikoum, le Filet d’Air, Des Equilibres, les Colporteurs. Compositeur des musiques du Collectif AOC depuis ses débuts, son parcours hétéroclite l’a aussi amené au Tchad et au Liban en mission avec Clowns Sans Frontières. Il a également écrit une pièce pour le Planétarium de Reims, a enseigné la composition électroacoustique au CNAC ou l’art du Bouffon au Brésil. Il crée en 1998 la compagnie « As Pas De Maïoun » avec Yann Ecauvre puis sa propre compagnie « L’Inopinée Cia » en 2011, au sein de laquelle il crée son premier solo de bouffon « Le Vagin de Dieu ».

 

A LA CREATION LUMIERE

willFormé par de grands créateurs lumière comme Jacques Rouveyrolis, André Diot, Laurent Beal, WILLIAM LECLERCQ a travaillé à Paris durant de nombreuses années en tant que régisseur lumière à la comédie des Champs Elysées, Théâtre des Bouffes Parisiens, Théâtre de Chaillot, l’Opéra comique… Il collabore avec Jean Claude Brialy, Jean Rochefort, Bruno Fontaine, Laurent Ruquier, Eric Emmanuel Schmit, Alain Sachs, Charlotte de Turckheim, Pierre Laville… William s’imprègne de l’histoire et de la mise en scène de chacune des oeuvres pour y intégrer ses jeux de lumière.
Depuis 12 ans, il réalise la création lumière de nombreuses compagnies de Théâtre et de Danse de Guadeloupe et les accompagne en tournée dans la Caraïbes et l’Hexagone. Eclairagiste référent sur le territoire, il collabore aussi avec les différentes structures culturelles. Membre fondateur de l’association Métis’Gwa, William s’occupe de sa direction technique et apporte ses compétences pour développer ses manifestations.

 

LES INTERPRÈTES DES CARAÏBES

ronnyRepéré par l’Alliance française et le Ministère de la culture de Grenade, RONNY YOUNG alias CRUSH est un représentant du mouvement hip hop. Seul ou avec son groupe de danse « Mass G’ Nozyde », il participe à de nombreux évènements à Grenade (Grenada’s Best Talent, Grenada Arts Festival, etc.) et dans la Caraïbe (Festival international Caraïp’hop de Martinique). Finalistes de nombreux battles, Crush s’impose par son charisme, sa puissance et sa sensibilité. Sa danse défend la culture hip-hop comme un style de vie; style de vie qu’il partage avec les jeunes de son île.

 

makersonMAKERSON FRANÇOIS s’est consacré entièrement à la danse à partir de 2005 grâce à l’octroi d’une bourse de l’Artcho Danse attribuée aux meilleurs danseurs d’Haïti. Il s’est alors nourri d’esthétiques chorégraphiques variées : hip-hop, classique, danse moderne, danse traditionnelle haïtienne. Il a ensuite travaillé au sein de la compagnie Jean René Delsoin et a représenté son pays à travers divers événements dans la Caraïbe et à l’international (Chine et Etats-Unis). Il s’est également engagé comme chorégraphe pour « Haiti spectacle » et « Dance for Life ».

 

ambroiseReconnu à Sainte-Lucie pour ses talents avant-gardistes dans le domaine des arts de la scène, RICHARD AMBROISE propose une danse fortement influencée par les traditions de son île. Titulaire des diplômes d’Etat (DE) en Jazz et danse contemporaine ainsi que d’une licence d’études chorégraphiques de l’université Paris VIII, son travail va du théâtre à la poésie et du cours de danse à la salle de conférence de l’université. Richard garde ses attaches avec sa terre natale, s’ouvre aux diverses cultures caribéennes et partage avec le monde sa vision de l’humanité à travers la performance.

 

jessyDanseuse issue de la culture hip hop, et plus précisément de la « House dance », JESSY DUHAMEL a multiplié l’exploration d’autres techniques : Gwo Ka (danse traditionnelle de la Guadeloupe), danse africaine, jazz, danse contemporaine et arts du cirque (portés). Elle a affirmé son style grâce à de nombreuses collaborations avec des compagnies et chorégraphes reconnus en Guadeloupe (Jean-Claude Bardu, Djok, Soulshine, Franceska Dampathia) et en métropole (Eric Mézino de la compagnie E.go, Gaëtan Levêque du collectif A.O.C).

 

leedyaChanteuse, auteur-compositeur et percussionniste, LEEDYAH BARLAGNE, a séduit par la douceur de son timbre de voix et son aptitude à chanter tout en s’accompagnant de son instrument de percussion de prédilection « le cajon ». Sa musique s’inspire des rythmiques caribéennes qu’elle revisite, des mélodies aux lointains accents soul-jazzy et proches des chants traditionnels guadeloupéens (Gwoka). Ses textes, parfumés d’ambiances sonores empruntées tantôt à la soul, au jazz ou au courant musical trip-hop/électro, s’expriment en créole ou en français.

 

LES INTERPRÈTES DE MÉTROPOLE

JustineEnfant, JUSTINE BERTHILLOT commence par pratique de la gymnastique avant de pousser la porte d’une école de cirque amateur où elle découvre le main-à-main. En même temps que sa pratique du cirque et de la danse contemporaine, elle poursuit des études en philosophie et obtient une licence universitaire en 2008. C’est en 2009 qu’elle décide de se vouer professionnellement au cirque. Elle entre alors à l’Ecole Nationale des Arts du Cirque de Rosny comme voltigeuse puis intègre le Centre National des Arts du Cirque dont elle sort diplômée en 2014 avec le spectacle Tetrakaimis en scène par Christophe Huysman.

Avec son porteur Frédéri Vernier, elle crée le duo de portés acrobatiques Noos dont les premières au Centre National de la Danse en mars 2015 remportent un franc succès et assure la tournée du spectacle sur la saison 2015-2016. La même année, elle rencontre l’auteure Pauline Peyrade lors d’une commande dans le cadre des « Sujets à Vifs » du Festival d’Avignon. De là née Est, création d’écritures plurielles qui sera déployée en plusieurs formes au cours de l’année 2015-2016.

 

maelDanseur-acrobate, franco-tunisien, MAËL TEBIBI navigue depuis tout petit entre gymnastique, trampoline, capoeira et danse hip-hop. En 2005,il se forme à l’école de cirque de Lyon puis au Lido-Centre des Arts du Cirque de Toulouse, de 2006 à 2008, comme acrobate. Il travaille un temps avec la compagnie de danse Carré Blanc et co-fonde, en 2009, la Cie Subliminati Corporation avec laquelle il travaille toujours. Son travail acrobatique s’est beaucoup nourri de sa rencontre avec la danse. Il envisage le spectacle vivant comme un outil de communication avec, en son centre, des corps énergétiques et émotifs.

 

fabianArtiste suédois vivant en France, FABIAN WIXE a été formé à The Circus Space à Londres et au Lido – Centre des Arts du Cirque de Toulouse. Il intègre le Collectif A.O.C dans les spectacles Autochtone, les Vadrouilles et Un Dernier pour la Route et travaille également avec OBRA TheatreCompanyouGycklargruppenTRiX. Il propose des solos de cirque de mât chinois et danse/acro. Il co-dirigei19 avec lequel il tourne layers.

Fabian conçoit le cirque comme de la « danse extrême ». Son intérêt pour la rencontre du cirque et de la danse ne date pas d’hier : sa formation commence par la danse pour ensuite s’orienter vers le cirque. Depuis 10 ans, sa recherche personnelle l’a mené vers des influences interdisciplinaires pour contourner les limites entre acrobatie, danse et mât chinois avec l’intention de créer un univers cohérent où les mouvements deviennent figures et les figures deviennent mouvements.

 

VictoriaVICTORIA BELEN MARTINEZ pratique la gymnastique à haut niveau pendant une dizaine d’années avant de découvrir le cirque. Acrobate et contorsionniste, son expérience professionnelle dans ce domaine commence en Argentine, son pays natal, puis en Espagne avant de venir en France, en 2008, se spécialiser à la voltige et au trampoline à l’Ecole Nationale des Arts du Cirque de Rosny puis au Centre National des Arts du Cirque. Diplômée en 2013 avec le spectacle Tetrakaï, de Christophe Huysman, elle poursuit sa recherche autour de la danse et de l’acrobatie. En 2014, elle est interprète dans Offde la Cie Kiaï et Un-femme dirigé par Séverine Chevrier. En 2015, elle présente La Capuche, une forme courte de son solo accompagnée d’Antoine Herniotte et Cyrille Musy.

 

basilAprès une enfance riche en pratiques amateurs (violon, théâtre, jonglage, acrobatie, main-à-main), BASILE FOREST intègre l’Ecole Nationale des Arts du Cirque de Rosny en 2009 puis le Centre National Arts du Cirque. Pendant ses années de formation, Basile danse, joue, s’entraine au portique coréen et au main-à-main avec sa voltigeuse Victoria Martinez. Il continue aussi à jouer du violon et développe une pratique singulière de l’instrument mêlant jeu musical et jeu acrobatique. Après la tournée de Tetrakaï (spectacle de sortie de la 25ème promotion du CNAC) en 2014, il rejoint les Philébulistes pour la création d’Hallali ou la 5ème de Beethov’, spectacle de voltige aérienne grand format dans lequel il joue encore. En parallèle, il participe à la création du collectif les Dodos qui travaille sur un spectacle dont la sortie est prévue pour automne 2017.

HISTORIQUE     °     EQUIPE ARTISTIQUE ET TECHNIQUE     °     PROGRAMMATION     °     LA PRESSE EN PARLE